La traversée en mer des esclaves.

Publié le par les collègiens de Balzac

 

Première étape : Le départ des côtes africaines.

 

Le capitaine choisissait de quitter les côtes africaines la nuit car à ce moment là, les esclaves étaient enchaînés dans des endroits terriblement glauques. Cette opération était délicate car il y avait des tentatives de suicide ou d'évasion. La traversée de l'océan Atlantique durait deux a trois mois.

 

Deuxième étape : Sens Amérique-Europe.bateau-negrier.jpg

 

Tous les esclaves ont été vendus, mais le navire ne part jamais vide, avec l'argent de la vente des esclaves. on se fournit en produit locaux coloniaux ( café, sucre...) que l'on vendra dans toute l'Europe.

L'esclavage n'a pas été pratiqué dans tout le territoire français. Il a régné «uniquement » dans les territoires qui constituent aujourd'hui les département d'outre-mers (en Guadeloupe, Martinique et à la réunion). La majorité des esclaves venaient d'Afrique de l'ouest.

 

Troisième étape : Le navire négrier.

 

Le navire négrier de France ( principalement des ports de Nantes, la Rochelle, le Havre, Bordeaux). Charger de vivres et de diverses marchandises (cuivre, quincaillerie, armes, poudre, eau de vie...) destinées à l'achat des esclaves.

 

Quatrième étape : Le commerce triangulaire.

 

Le commerce triangulaire est le terme attribué au commerce des esclaves à partir du 17ème siècle. En effet, le voyage se faisait en trois étapes comme l'expression "triangulaire" le suggère:
1) Europe-Afrique
2) Afrique-Amériques
3) Amériques-Europe

 

commerce-triangulaire.gif Loiseau Anthony 5°B

Publié dans NOS DOSSIERS

Commenter cet article